Taï Phong est un groupe français de rock progressif formé en 1972 par deux frères vietnamiens, Khanh Maï et Taï Sinh, et dont la composition a plusieurs fois changé (Jean-Jacques Goldman, Michael Jones et Stéphan Caussarieu en ont notamment fait partie). Le nom du groupe vient du vietnamien (tài phong = génie du vent ; đại phong = typhon = grand vent).

Le groupe a principalement été actif de 1975 à 1979, où ils ont produit trois albums studio. En 2021 ressort le titre avec Jean-Jacques Goldman sur un nouvel album.

Les Singles

Melody (Démo) (1973)

Sister Jane (1975)

North For Winter (1975)

Games (1976)

Follow Me (1977)

Back Again (1978)

Fed Up (1979)

I’M Your Son (1986)

Les Albums

Taï Phong (1975)

Windows (1976)

Last Flight (1979)

Rise Above The Wind (1979)

Dragons Of The 7th Seas (2021)

 

Jean-Jacques Goldman


 

Avant d’intégrer Taï Phong Jean Jacques Goldman étudiant à Lille à joué dans l’Orchestre de « Maurice Bourlet et les Towars » orchestre de bal lillois. Maurice Bourlet était le chef d’orchestre, saxophoniste de son état.

Il y avait aussi un clavier et un trompettiste. Lors d’une soirée privée, alors que le clavier était malade, Jean-Jacques a passé la soirée à alterner guitare et clavier et a fait une version extraordinaire de Let it be !

Après le départ de Jean-Jacques (qui souhaitait, déjà à l’époque, monter un groupe dans le style des Doobie Brothers, et composait des riffs d’enfer dans le style, à mon grand plaisir !), c’est Marc Demelemester (Rocky dans le milieu musical) qui l’a remplacé pour ensuite partir faire une très belle carrière avec Eric Burdon, Johnny Halliday, Herbert Léonard, Hubert-Félix Thiéfaine et bien d’autres, composer des comédies musicales et des génériques de feuilletons (c’est lui qui chante Dallas !)

Propos d’Olivier Carré musicien dans le groupe de Maurice Bourlet

Pin It on Pinterest

Share This