Sur wikipedia on peut lire :

« Goldman est alors persuadé que l’on peut chanter en français et, en 1976, sort un premier 45 tours en solo qui contient deux titres : C’est pas grave papa et Tu m’as dit. Il sort un deuxième 45 tours en 1977 : Les nuits de solitude et Jour bizarre. En 1978, Goldman ne souhaitant pas participer à une tournée de Taï Phong, c’est un nouveau qui débarque pour le remplacer : Michael Jones. Il sort en revanche un troisième 45 tours en solo avec Back To The City Again etLaëtitia.

En 1979, Taï Phong se sépare ; « Le groupe s’est arrêté parce que les groupes, ça meurt » déclarera Goldman »

Que serait devenu Goldman en restant dans le groupe Taï Phong ?

C’est certain qu’il n’aurait-il pas cette fabuleuse carrière. Les chemins empruntés par le groupe ressemblent peu à ceux pris par Jean-Jacques et je reste persuadé qu’après le dernier album du groupe, « Last Flight », Jean-Jacques serait resté vendeur.

Taï Phong n’est pas mort, mais n’a rien à voir depuis le départ de Jean-Jacques Goldman. A voir le nombre de passage de chanteurs qu’il y a eu, c’est même étonnant qu’il soit encore vivant.

Le « Best Of » sorti recemment en témoigne, quasiment que des chansons de l’époque Goldman.

Attendons le triple CD qui sort le 4 novembre avec les rééditions des 45 tours, là au moins on aura un intégral avec que du Goldman.