Bienvenue sur le site consacré aux disques et objets de collection de Jean-Jacques Goldman, sweetmemories.fr

Taï-Phong


 

Avant d’intégrer Taï Phong Jean Jacques Goldman étudiant à Lille à joué dans l’Orchestre de « Maurice Bourlet et les Towars » orchestre de bal lillois. Maurice Bourlet était le chef d’orchestre, saxophoniste de son état. Il y avait aussi un clavier et un trompettiste. Lors d’une soirée privée, alors que le clavier était malade, Jean-Jacques a passé la soirée à alterner guitare et clavier et a fait une version extraordinaire de Let it be ! Après le départ de Jean-Jacques (qui souhaitait, déjà à l’époque, monter un groupe dans le style des Doobie Brothers, et composait des riffs d’enfer dans le style, à mon grand plaisir !), c’est Marc Demelemester (Rocky dans le milieu musical) qui l’a remplacé pour ensuite partir faire une très belle carrière avec Eric Burdon, Johnny Halliday, Herbert Léonard, Hubert-Félix Thiéfaine et bien d’autres, composer des comédies musicales et des génériques de feuilletons (c’est lui qui chante Dallas !)

Propos d’Olivier Carré musicien dans le groupe de Maurice Bourlet